Apportez votre soutien à la FCF  |   Contactez-nous  |   FAQ   |  English


Le houx verticillé

par Sarah Coulber

Remerciements spéciaux à Theo Wouters et Roger Thibault pour les superbes photos et leurs précieux conseils.

Un grand nombre de personnes connaissent le houx anglais, avec ses baies rouges et ses feuilles dentelées et luisantes. Cette plante est souvent associée à la fête de Noël, en raison de ses qualités décoratives, agrémentant notre vie durant les longs mois d'hiver, mais aussi en raison de traditions historiques, en premier lieu issues de la mythologie Celte et reprises par la suite dans la symbolique chrétienne.

 
Winterberry's bright red berries and deep green leaves will brighten up any garden  

Si vous êtes tentés par l'ajout d'une plante similaire à votre jardin, cessez de chercher. En effet, il existe une variété de houx indigène présente dans l'Est du Canada qui devient de plus en plus populaire auprès des jardiniers. Bien que ce houx soit dépourvu de ses feuilles l'hiver, il conserve ses couleurs vives. Le houx verticillé (Ilex verticillata) a belle apparence, se cultive facilement indépendamment des conditions, et est assez petit pour faire partie loger dans la plupart des jardins.

 

Son aspect

Le houx verticillé croît généralement jusqu'à une hauteur de 3 à 4 mètres même s'il existe des variétés de cultivars qui sont d'une hauteur et d'une envergure différentes. Le houx verticillé forme des bosquets en produisant des drageons par ses racines. Vous pouvez cependant, en le taillant, le cultiver de façon à obtenir un arbre ou un arbuste.

Ses feuilles présentent leur largeur maximale un peu passé le centre et finissent en pointe. Elles sont finement ciselées sur les côtés. Les fleurs, mâle ou femelle, sont petites et blanches et sont de sexe unique sur chaque plant. Le houx verticillé fleurit normalement au printemps mais certaines variétés plus au Sud produiraient des fleurs un peu plus tard en saison.

 
Ripe berries at the beginning of winter

  Shrivelling berries near the end of winter

Les fruits du houx sont d'une couleur rouge-orangé bien vif. Les fruits demeurent sur l'arbre longtemps après que les feuilles sont tombées. Ils sont charnus en début d'hiver mais flétrissent en fin de saison.

Son emploi

Les Premières nations utilisaient certaines parties de Ilex verticillata pour traiter la fièvre et les problèmes de peau. En raison de sa haute teneur en caféine, il peut être dangereux d'utiliser cette plante sans posséder les connaissances appropriées. Ses graines, son écorce, ses feuilles et spécialement ses fruits, peuvent provoquer une intoxication temporaire s'ils sont consommés en grandes quantités.

Les fleuristes utilisent régulièrement le houx dans la confection de leurs arrangements floraux. Les amateurs d'artisanats, eux, l'utilisent dans la confection de couronnes ou d'autres décorations.

 
Robins are one of many birds who feast on winterberries  

Plusieurs animaux sauvages dépendent de ces baies pour survivre aux hivers canadiens. Durant les premières semaines du printemps, avant que la température s'élève suffisamment et que d'autres sources de nourriture apparaissent, ces baies sont d'un grand secours à plusieurs espèces.   Plusieurs oiseaux, tel le rouge-gorge, le cardinal, la gélinotte, le merle bleu, la grive, le jaseur d'Amérique, le bruant à gorge blanche, le pic flamboyant et le moqueur chat se régalent des fruits du houx verticillé. Les ours noirs et les cerfs de Virginie vont parfois en grignoter quelques uns.

Certains insectes utiles, comme les abeilles indigènes et les mouches, recherchent les fleurs du houx afin de se nourrir. Ils pollinisent le plant en retour.

(Avertissement: La FCF ne recommande pas l'usage de ces plantes pour des fins médicinales ou pour consommation. Un grand nombre de plantes peuvent s'avérer vénéneuses ou nocives si elles sont consommées ou font l'objet d'un usage externe. L'information dispensée sur les valeurs médicinales ou nutritionnelles des plantes est donnée à titre informatif seulement et provient de différents ouvrages. L'exactitude de ces informations n'a pas été vérifiée par la FCF.)

Sa reproduction

 
Winterberry flowers growing in the leaf axils  

Afin qu'une plante produise des fruits, vous devez vous assurer d'avoir des plants mâles et femelles qui poussent l'un près de l'autre. Dans son livre Native Trees, Shrubs and Vines, William Cullina nous entretient, à partir de ses expériences personnelles, sur les distances à respecter. Même si certains agriculteurs nous rapportent certains exemples où des arbres étaient distancés par plus de 200 pieds, William conseille de demeurer dans un rayon d'environ 50 pieds pour un résultat optimal. Vous devez également vous assurez que vos plants soient en floraison au même moment.

S'il est aisé de les transplanter, les plants du houx verticillé ne sont pas des plus faciles à faire pousser à partir de graines. Si vous désirez quand même en faire l'essai, égratigner un peu les graines avec un papier de verre fin, afin d'entamer un peu leur dure surface.

Les graines doivent être entreposées en alternance au chaud et au froid pour des périodes de deux à quatre mois et dans des conditions d'humidité que vous pouvez reproduire dans un sac «Ziploc» contenant de la vermiculite humide. Si vous trouvez ce procédé trop complexe, semez les graines à l'extérieur et attendez. Elles devraient germer d'ici trois ans.

Les soins

 
Ripening berries  

Le houx verticillé pousse naturellement dans un sol humide et acide et, en conséquence, préfère ce type de sol. Il s'accommode cependant assez bien des sols drainés de nos jardins. Le houx poussera très bien que ce soit dans un environnement ensoleillé ou partiellement ombragé.

 

 

 

Espèces similaires

Il existe une autre espèce indigène à l'Est de l'Amérique du Nord de la même famille que le houx verticillé, le houx glabre (Ilex glabra). Le houx glabre présente des fruits noir et brillants et, comme le houx verticillé, aime les sols marécageux. On le retrouve aussi parfois dans des endroits secs et sablonneux. Le houx glabre est généralement de taille plus modeste que le houx verticillé.

La némopanthe mucroné, communément appelé le faux houx, ressemble au houx verticillé et appartient à la même famille. Cette plante est cependant issue d'une espèce différente (Nemopanthus mucronatus). Les baies du faux houx sont d'une couleur plus foncée et ont habituellement disparues des plants une fois l'hiver installé. Ses fleurs et ses fruits sont assez longs, atteignant 2.5 cm de bout en bout alors que les fleurs et les fruits du houx verticillé se présentent sur des queues très courtes. On retrouve le faux houx dans des endroits présentant des conditions variées. Sa croissance est habituellement limitée par rapport à celle du houx verticillé, ne dépassant pas les trois mètres. Le faux houx est aussi une espèce indigène à l'Est de l'Amérique du Nord.

Recherche

Guide de jardinage — Automne 2009

  • Mot de la rédactrice : La lumière d'autumne
  • La vérité au sujet des chauves-souris
  • La viorne trilobée
  • Contre toute attente
  • La salamandre à points bleus
  • B.C.’s Wild Heritage Plant
  • Papiers peint
  • Inscrivez-vous gratuitement
Lire

Zones de rusticité

Choix de plantes en fonction des zones de rusticité

Lire

Ressources