Apportez votre soutien à la FCF  |   Contactez-nous  |   FAQ   |  English


Les terreurs des mangeoires

Related Terms: oiseau, mangeoire à oiseau, terreur, terreurs, mangeoire, graine, espèces, brute, étourneau sansonnet, moineau, corbeau, chat, écureuil, rat, faucon, bain à oiseau


Les terreurs des mangeoires

Nourrir les oiseaux permet de profiter de la beauté de la nature à même notre chez-soi. En effet, des mangeoires garnies avec des aliments variés s’avérera un bon moyen d’attirer une grande diversité d’oiseaux aux coloris multiples. Cependant, les mangeoires se révèlent également attrayantes pour certaines espèces indésirables. Que ce soit en raison de leur appétit, de leur grand nombre ou simplement du fait que nous n’apprécions pas leur présence, ces créatures, qui profitent de notre générosité, seront au mieux considérées comme nuisibles.

 

Certains propriétaires déploient des efforts considérables afin de se débarrasser de ces « pestes ». Il est important de rappeler que tous les animaux agissent par instinct. Aussi, la tolérance est de mise. (Si vous êtes confrontés à un problème d’envergure, réévaluez vos façons de faire pour nourrir les oiseaux.)

 

Quelques terreurs bien connues

 

L’étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris)

 

Introduite autour de 1890, cette espèce d’oiseau a bien su s’adapter, même en pleine zone urbaine. Étant un prédateur d’insectes, l’étourneau s’avère utile. Il peut aussi se comporter en véritable glouton s’il a accès à votre mangeoire.

 

Le moineau domestique (Passer domesticus)

 

Introduit au milieu des années 1800, cet oiseau de l’ancien monde s’est rapidement répandu sur le territoire. Il est connu pour expulser de manière agressive d’autres oiseaux de leur site de nidification. Alors que les petits se nourrissent d’insectes, les adultes arrivent en volée autour de la mangeoire et s’approprient l’espace et la nourriture.

 

La corneille d’Amérique (Corvus brachyrhynchos)

 

Cet oiseau est particulièrement intelligent. Sociable il s’adapte facilement aux milieux urbains. Même s’il est plus probable qu’il sème la pagaille le jour des ordures, il peut parfois s’intéresser aux mangeoires et affoler les petits oiseaux.

 

L’écureuil roux Américain (Tamiasciurus hudsonicus)

 

Célèbre pour sa prédisposition à détruire les mangeoires et son appétit vorace pour la nourriture d’oiseaux, cet écureuil est littéralement la «bête noire» des jardiniers et des propriétaires de maisons. Les observateurs, une fois parvenus ou résignés à accepter la présence de cet animal persistant, seront fascinés par la ténacité et l’agilité de ce dernier.

 

Rat brun (Rattus norvegicus)

 

Cette espèce étrangère a réussi à s’établir avec succès en Amérique du Nord. Les quartiers plus âgés et à haute densité de population humaine, sont des lieux de prédilection pour cette espèce, en raison des ordures qui y sont abondantes et accessibles. Une fois qu’ils se sont établis, ils profiteront des graines entreposées de manière inadéquate ou encore déversées sur le sol.

 

Chat domestique (Felis catus)

 

Les chats domestiques sont des chasseurs instinctifs qui aiment chasser malgré qu’ils n’aient aucun appétit. Les chats errants ont un impact significatif sur la population d’oiseaux et voient comme une opportunité les endroits où sont disposées les mangeoires.

 

L'épervier brun (Accipiter striatus)

 

L’épervier brun se nourrit principalement d’autres oiseaux. A l’occasion, il profite des mangeoires peuplées et offre alors un spectacle plutôt dérangeant, mais qui rend compte de la dure réalité de la nature.

 

Pour des mangeoires biens équilibrées et bien aménagées:

 

  • Dans un premier temps, déterminez ce qui attire l’espèce nuisible.
  • Les mélanges qui contiennent une proportion élevée d’avoine à grains entiers, de riz, d’arachides, de maïs, de millet et de blé ont tendance à attirer des animaux importuns tels les pigeons, les étourneaux sansonnets et les moineaux domestiques. Utilisez plutôt des mangeoires séparées contenant des graines de tournesol noir et des graines de chardon.
  • Enlevez ou raccourcissez les perches des mangeoires tubulaires afin de donner aux plus petits oiseaux un avantage.
  • Utilisez des mangeoires adaptées, par exemple celles qui sont sensibles au poids ou entourées d’un grillage métallique. Ceci permettra aux petits oiseaux de se nourrir tout en empêchant l’accès aux oiseaux de plus grande taille et aux écureuils.
  • Afin de contrarier les écureuils, disposez vos mangeoires sur des poteaux et protégez-les à l’aide de cônes fixés sous celles-ci. Assurez-vous également qu'elles soient à une distance d’au moins trois mètres de toute plate-forme de lancement, comme les arbres ou les clôtures.
  • Utilisez des plaques protectrices en métal pour éviter que les écureuils puissent les ronger.
  • Évitez d’installer des mangeoires au-dessus des terrasses, les graines déversées pouvant attirer les rats.
  • Entreposez vos graines dans des contenants étanches pour les protéger des rongeurs.
  • Pour éviter des dégâts, utilisez des mangeoires avec des accès suffisamment grands, ou encore, avec des réservoirs à nourriture plus volumineux. Nettoyez tout déversement.
  • Gardez vos chats à l’intérieur.
  • Évitez de nourrir les oiseaux au sol.
  • Placez vos mangeoires et bains d’oiseaux à une distance suffisamment éloignée de tout arbuste ou tout autre lieu pouvant servir de cache à un chat à l’affût. Au-delà de ce périmètre, il est important d’offrir un couvert aux oiseaux en s’assurant de la proximité d’arbustes denses ou encore d’arbres. Ceci les protégera des autres prédateurs tel l’épervier.
  • Soyez conscients que les efforts investis pour limiter l’accès aux espèces indésirables peuvent aussi éloigner les espèces convoitées qui partagent des habitudes alimentaires semblables. Séparez les types de nourriture et les mangeoires. Ceci permettra aux oiseaux de petite taille de se nourrir tout en procurant une source d’alimentation pour d’autres espèces ailées.
  • En cas de problèmes majeurs, abstenez-vous de nourrir les oiseaux pendant un certain temps.

Recherche

Zones de rusticité

Choix de plantes en fonction des zones de rusticité

Lire

Ressources

  • Obtenez le certification de votre jardin »
  • Lisez Nouvelles et mises à jour »
  • Trouvez un fournisseur de plantes indigènes près de chez vous »
  • Commandez des affiches de la série "Passion pour..." »