Apportez votre soutien à la FCF  |   Contactez-nous  |   FAQ   |  English

Les mangeoires d’oiseaux attirent-elles les espèces non indigènes ? Durant l’hiver, les pigeons, les étourneaux et les corneilles chassent les autres espèces d’oiseaux qui fréquentent les mangeoires. Que faire pour éloigner ces gros oiseaux ?

Categories: Mangeoires d’oiseaux , Faune problématique

Certaines espèces introduites, comme le moineau domestique et l’étourneau sansonnet, causent des ennuis aux espèces indigènes. C’est pourquoi la FCF met l’accent sur la création d’habitats – plantation d’arbres, d’arbustes et d’autres plantes indigènes. Il n’est pas suffisant d’installer des mangeoires.

Il est peu probable que nous nous débarrassions complètement des espèces d’oiseaux non indigènes. Toutefois, voici quelques trucs qui vous permettront au moins de les éloigner tout en donnant un coup de main aux espèces indigènes.

Si vous décidez d’offrir un pain de suif, suspendez-le dans un panier métallique. Les pigeons sont des oiseaux qui se nourrissent au sol et ils ne fréquenteront que les plates-formes d’alimentation solides. Vous pouvez aussi acheter des paniers à suif surmontés d’un couvercle de bois — la seule façon de s’y nourrir est de voler sur place sous le panier ou de s’agripper au panier. Les pics peuvent le faire, mais les pigeons ne le peuvent pas.

Un certain nombre de mélanges commerciaux de graines pour les oiseaux contiennent des proportions élevées d’avoine décortiquée, de riz, d’arachides, de maïs, de millet et de blé. Évitez d’utiliser ces mélanges car ces ingrédients peuvent attirer des indésirables comme les pigeons, les étourneaux sansonnets et les moineaux domestiques.

Si vous avez suffisamment d’espace, utilisez plusieurs mangeoires garnies de différents genres de nourriture. Si vous remplissez une seule mangeoire d’un mélange de graines, il y aura du gaspillage car les oiseaux mangeront leurs graines préférées et jetteront le reste par terre. En séparant les genres de graines et les mangeoires, les plus petits oiseaux auront la chance de manger sans être chassés par de plus gros oiseaux.

Bon nombre de petits oiseaux comme les chardonnerets n’ont pas besoin de perchoir, contrairement aux plus gros oiseaux. Raccourcissez ou éliminez les perchoirs des mangeoires en forme de silo pour dissuader les gros oiseaux de venir s’y nourrir. Les silos munis de petits trous pour les graines de niger ne permettent pas aux gros oiseaux de s’y nourrir, mais sont parfaits pour les chardonnerets et autres petits oiseaux.

Offrez des graines de tournesol, nourriture favorite d’une foule d’oiseaux indigènes — roselin pourpré, cardinal, chardonneret jaune, gros-bec, junco, mésange, sittelle et beaucoup d’autres. Offrez des arachides en écale dans une mangeoire distincte pour les geais bleus. Les pigeons n’aiment pas les grosses écales des arachides, étant habitués à manger des graines de mauvaises herbes et des grains plus petits.

Utilisez des mangeoires placées à l’intérieur d’une cage limitant l’accès aux petits oiseaux, des mangeoires sensibles au poids (le poids des gros oiseaux active un mécanisme qui ferme l’accès aux graines) ainsi que des mangeoires en forme de silo à perchoirs courts ou sans perchoir. Tous ces modèles de mangeoires excluent les corneilles en faveur des petits oiseaux.

Back

Recherche

Guide de jardinage — Automne 2009

  • Mot de la rédactrice : La lumière d'autumne
  • La vérité au sujet des chauves-souris
  • La viorne trilobée
  • Contre toute attente
  • La salamandre à points bleus
  • B.C.’s Wild Heritage Plant
  • Papiers peint
  • Inscrivez-vous gratuitement
Lire

Zones de rusticité

Choix de plantes en fonction des zones de rusticité

Lire

Ressources