Apportez votre soutien à la FCF  |   Contactez-nous  |   FAQ   |  English

Comment me débarrasser des perce-oreilles ou du moins contrôler une infestation de perce-oreilles ?

Categories: Insectes, Faune problématique

En règle générale, les insectes appartiennent à l’une de trois catégories : les insectes utiles, les insectes indésirables et les insectes tolérables. Les perce-oreilles appartiennent à la catégorie des insectes tolérables. Ils possèdent certaines caractéristiques négatives, comme le fait de se nourrir parfois de plantes cultivées, mais ils sont aussi des insectes utiles. Les perce-oreilles se nourrissent principalement de matières organiques en décomposition et d’insectes nuisibles de jardin, alors assurez-vous qu’ils vous causent des problèmes avant de tenter de les éliminer. S’ils mangent vos plantes de jardin, le meilleur moyen d’enrayer l’infestation est d’utiliser des pièges.

Posez un pot à fleurs à l’envers sur un tuteur dans le jardin. Mettez un peu de mousse de sphaigne, de paille humide ou de papier journal dans le pot. Les perce-oreilles grimperont en fin de soirée pour se reposer. Videz le piège tous les matins et noyez les perce-oreilles dans de l’eau savonneuse.

Coupez un bout de tuyau d’arrosage et placez-le dans le jardin. Les perce-oreilles se cacheront dans le tuyau. Vous devrez le vider tous les matins.

Versez de la bière dans un contenant peu profond (les boîtes de thon vides conviennent parfaitement). Dans un endroit ombragé, placez le contenant dans le sol de manière à ce que le rebord dépasse à peine le niveau du sol. Videz le piège 2 ou 3 fois par semaine et remplissez-le de nouveau. N’utilisez cette méthode que si l’infestation est grave, car vous risquez de noyer des insectes désirables.

Vous pouvez aussi utiliser du jus de fruits, du sirop de maïs ou de l’huile de poisson dans votre piège. La bière brune est plus efficace que la bière blonde et devrait être diluée dans une quantité égale d’eau, avec un peu de sucre.

Vous pouvez également placer ces mélanges dans un contenant peu profond comportant un couvercle. Il devrait y avoir suffisamment d’espace entre le couvercle et le contenant pour permettre aux insectes d’entrer et de s’y noyer.

Back

Recherche

Guide de jardinage — été 2009

  • Mot de la rédactrice : Un beau matin d’été
  • Discover the World of Animal Tracks »
  • Un jardin néo-écossais
  • L’oriole de Baltimore aux couleurs éclatantes
  • Les cactus du Canada
  • Pépinière « Prairie Originals »
  • Inscrivez-vous gratuitement
Lire

Zones de rusticité

Choix de plantes en fonction des zones de rusticité

Lire

Ressources