Apportez votre soutien à la FCF  |   Contactez-nous  |   FAQ   |  English

Le vermicompostage

 
photos: iStockphoto  

Les vers sont les meilleurs amis du jardinier

Par : Danielle Lefebvre

Qu’ont en commun le recyclage domestique et les engrais naturels? D’abord, les deux aident à accroître la durée de vie des articles ménagers dont autrement nous disposerions et, deuxièmement : les vers!

 

Cette fascinante coutume du recyclage intérieur peut être partagée autant par les gens qui habitent en appartement que par les propriétaires de maison. Les plantes extérieures et intérieures tireront profit des turricules de vers qui sont un amendement / engrais de sol naturel connu pour leur effet très productif sur le rendement des fleurs et la santé globale des jardins.

Pour démarrer votre vermicompostage, vous aurez besoin de :

Un récipient de plastique muni d’un couvercle (68 L) – des trous devraient être percés dans le récipient pour permettre l’aération.
Une poignée de sable et 4 L de terre (sans perlite ou vermiculite).
1 lb de vers rouges du fumier (Eisenia Foetida).
Une boîte d’œufs en carton ou un journal ¬– découpé en petits morceaux.
Des déchets de table.

Imaginez que le récipient est divisé en six sections. Placez un maximum de 5 lb de déchets de table (la taille d’un galon de crème glacée) dans l’une des sections désignées du récipient. Couvrez bien de litière pour vous assurer de ne pas attirer les mouches. Nourrissez les vers tous les 10 jours dans la section suivante.

Facteurs importants :

  • Le récipient devrait être conservé à l’intérieur, à la température de la pièce (18o C à 22o C).
  • Ne donnez pas de viande, de produits laitiers, d’agrumes, d’oignons ou d’ail à vos vers : ils ne les digèrent pas bien.
  • La quantité de nourriture ne devrait pas dépasser 5 lb, soit la capacité maximale de consommation pour 1 lb de vers.
  • Vous n’avez pas à ajouter d’eau dans le récipient au départ ou par la suite; le terreau et les résidus de table fourniront suffisamment d’humidité pour assurer la santé des vers.
  • Pour sauver temps et énergie, récoltez les turricules sur une base régulière et remplacez la quantité prélevée par un nouveau mélange de terreau. Après trois mois, le terreau de votre récipient aura été entièrement régénéré.

Le vermicompostage améliorera la structure du sol de même que le drainage des sols sablonneux et argileux. Il permettra aussi d’améliorer la biodiversité du sol et d’y ajouter des micronutriments.

Technicienne en agriculture et propriétaire exploitant de Natural Garden Services, Danielle Lefebvre est spécialisée en vermicompostage. Elle peut vous aider à apprendre comment récolter et entretenir le récipient, à résoudre les problèmes liés au vermicompostage et à comprendre l’écodiversité présente dans le récipient.

Pour de plus amples renseignements, envoyez un courriel à ou téléphonez au 613 421-8519.

Recherche

Guide de jardinage — été 2009

  • Mot de la rédactrice : Un beau matin d’été
  • Discover the World of Animal Tracks »
  • Un jardin néo-écossais
  • L’oriole de Baltimore aux couleurs éclatantes
  • Les cactus du Canada
  • Pépinière « Prairie Originals »
  • Inscrivez-vous gratuitement
Lire

Zones de rusticité

Choix de plantes en fonction des zones de rusticité

Lire

Ressources