Apportez votre soutien à la FCF  |   Contactez-nous  |   FAQ   |  English

Projets particuliers de plantation

Le moyen le plus simple et le plus efficace d’attirer la faune dans votre cour est de faire un choix judicieux des plantes. Les meilleures sont celles qui offrent des aliments nutritifs et de bons abris à la faune. Toutefois, l’aménagement de vos plantations détermine également l’attrait de votre terrain pour la faune. Inspirez-vous des projets suivants pour créer des espaces verts ou multicolores qui feront votre bonheur et celui de la faune locale.

Lisière
Une lisière est le point de rencontre de deux types d’habitats; par exemple, entre une forêt et un champ. Les milieux urbains comptent beaucoup de lisières le long des limites des terrains, en bordure des cours d’eau, des rivières, des routes et des parcs. Ces lisières peuvent être très utiles à la faune si elles sont bien gérées.

S’il y a une différence marquée entre les deux types d’habitats, l’utilité de cette zone pour la faune est limitée. Par exemple, un champ de cultures basses bordé d’un rang très droit de grands arbres menant à la forêt est moins utile à la faune qu’un champ de cultures basses bordé de graminées plus hautes, suivies d’arbustes, d’arbres de taille moyenne et d’arbres de grande taille.

Dans une lisière bien gérée, il y a une transition graduelle d’un genre d’habitat à l’autre. La lisière ou bordure est large et compte des plantes variées de tailles différentes. La diversité des plantes dans la lisière attirera une grande variété d’espèces sauvages.

C’est facile d’améliorer les lisières de votre cour, même si vous avez un petit terrain, en suivant ces conseils :

  • La végétation en arrière-plan devrait être la plus haute, composée d’arbres ou, si l’espace est restreint, de grands arbustes.
  • Devant ces arbres, il devrait y avoir un rang d’arbustes de plus petite taille et devant ceux-ci, un rang de fleurs sauvages et de graminées indigènes bordées de plantes couvre-sol et de gazon.
  • Il n’est pas nécessaire que la lisière soit large pour attirer la faune. Il suffit de quelques arbres entourés d’arbustes, à leur tour entourés de fleurs sauvages et de graminées bordées de pelouse. Cet aménagement offre plusieurs petits environnements de lisière à la faune.
  • Pour un terrain au centre-ville où l’espace est très limité, vous n’avez besoin que d’une bande de terre de 15 cm le long de la clôture. Plantez des vignes comme le haricot d’Espagne, la vigne commune, la vigne vierge commune, la morelle douce-amère ou le chèvrefeuille toujours vert. Avec leurs petits fruits et leurs fleurs, toutes ces espèces plairont à la faune. Vous pouvez ensuite ajouter des fleurs sauvages et des plantes herbacées indigènes au pied de ces vignes.

Recherche

Guide de jardinage — été 2009

  • Mot de la rédactrice : Un beau matin d’été
  • Discover the World of Animal Tracks »
  • Un jardin néo-écossais
  • L’oriole de Baltimore aux couleurs éclatantes
  • Les cactus du Canada
  • Pépinière « Prairie Originals »
  • Inscrivez-vous gratuitement
Lire

Zones de rusticité

Choix de plantes en fonction des zones de rusticité

Lire

Ressources