Apportez votre soutien à la FCF  |   Contactez-nous  |   FAQ   |  English

Organisation d’un projet communautaire

Il y a plusieurs étapes à suivre pour assurer le succès d’un projet communautaire d’habitat pour la faune. Si vous élaborez votre projet en suivant ces étapes, il est fort probable que vous réalisiez un projet qui en vaille la peine et qui sera bénéfique pour la collectivité et pour la faune locale.

  1. Identifiez votre projet. Faites le tour du voisinage pour trouver des idées de projet. Par exemple, y a-t-il des terrains vagues, des bords de route ou des ravins qui ont connu de meilleurs jours ? Adaptez vos projets d’habitats à l’ensemble de la communauté. Par exemple, vous pourriez installer tout un réseau de nichoirs d’oiseaux dans tous les parcs de votre municipalité. Ou si vous êtes à court d’idée, consultez des biologistes de votre service provincial ou territorial de la faune. Demandez-leur de vous suggérer des projets communautaires qui seront avantageux pour la faune locale.
  2. Demandez conseil avant de commencer. Consultez des experts. Commencez par contacter le bureau du service fédéral, provincial ou territorial de la faune. Malgré notre bonne volonté, nous faisons parfois plus de tort que de bien si nous entreprenons des projets sans avoir suffisamment de connaissances. Assurez-vous d’obtenir des conseils éclairés auprès des autorités compétentes.
  3. Établissez un réseau. De bons renseignements et de bons conseils peuvent vous aider à réaliser un excellent projet. Parlez à des biologistes de la faune, naturalistes, employés municipaux, pépiniéristes, agents de conservation et à toute autre personne compétente. Contactez l’hôtel de ville ou la Chambre de commerce pour obtenir une liste des groupes environnementaux ou naturalistes qui pourraient vous donner des renseignements utiles.
  4. Renseignez-vous auprès des gouvernements. Vous devrez peut-être faire quelques appels téléphoniques avant de rejoindre le bon service. Les trois paliers de gouvernements – fédéral, provincial ou territorial et municipal – sont tous inscrits séparément dans les pages bleues de l’annuaire téléphonique. Si vous ne parvenez pas à trouver les renseignements nécessaires, appelez Référence Canada au 1-800-667-3355, à moins d’habiter au Manitoba ou au Québec. Au Manitoba, composez le 1-800-282-8060; au Québec, composez le 1-800-363-1363. Référence Canada peut vous aider à trouver les numéros de téléphone des services fédéraux, provinciaux et territoriaux. Vous pouvez consulter le site Web d’Environnement Canada, où vous trouverez les liens aux ministères provinciaux de l’environnement.
  5. Élaborez un plan d’action communautaire. Demandez aux propriétaires fonciers ou aux autorités compétentes s’ils sont d’accord avec votre projet. Dès que vous recevez leur approbation, rédigez un plan détaillé. Soyez précis en ce qui concerne les objectifs du projet, le lieu et le moment des travaux, les rôles des divers groupes, le nombre de participants et les avantages pour la faune et la collectivité. Tenez les propriétaires fonciers ou la municipalité au courant des progrès de votre projet.
  6. Évaluez l’impact. Même avec les meilleures intentions au monde d’aider la faune, il arrive parfois que certains projets perturbent l’équilibre de l’écosystème. C’est pourquoi il est recommandé de faire une évaluation environnementale avant d’entreprendre des travaux. Celle-ci devrait décrire l’objectif de votre projet et tenir compte de la végétation et des animaux qui existent déjà sur les lieux, ainsi que l’impact de votre plan et des plantes que vous avez l’intention d’ajouter. En outre, vous devriez prendre en considération quel usage les gens font de ce site, à l’heure actuelle – promenades à pied, randonnées en vélo, décharge de déchets. De quelle façon votre projet va-t-il améliorer le site pour la faune ? Que ferez-vous pour déranger le moins possible les espèces qui y vivent déjà ?
  7. Formez un comité. S’il y a beaucoup de gens impliqués dans votre projet, vous devrez former un comité. Pour obtenir les meilleurs résultats, recrutez des gens ayant des connaissances dans divers domaines.

Pensez aux petits détails

À mesure que votre projet progresse, pensez aux petits détails qui ont beaucoup d’importance :

  • Envoyez des notes de remerciements aux gens qui ont prêté main forte en cours de route.
  • Invitez-les gens à participer à des événements spéciaux, par exemple, à la cérémonie de la première pelletée de terre ou à l’installation du premier nichoir dans un parc municipal.
  • Tenez les commanditaires au courant des progrès en leur faisant parvenir une brève mise à jour de temps à autre.
  • Tenez les médias au courant de votre projet; la publicité motivera d’autres personnes à entreprendre des projets semblables et leur fera prendre conscience du besoin de préserver les habitats fauniques.
  • Créez des opportunités de photos et invitez les médias.

Recherche

Guide de jardinage — été 2009

  • Mot de la rédactrice : Un beau matin d’été
  • Discover the World of Animal Tracks »
  • Un jardin néo-écossais
  • L’oriole de Baltimore aux couleurs éclatantes
  • Les cactus du Canada
  • Pépinière « Prairie Originals »
  • Inscrivez-vous gratuitement
Lire

Zones de rusticité

Choix de plantes en fonction des zones de rusticité

Lire

Ressources