Apportez votre soutien à la FCF  |   Contactez-nous  |   FAQ   |  English

Choisir et planter vos vivaces

Photo: Sarah Coulber

Texte de Maria MacRae

Hummingbird with lily
Photo: Tom Clarke

Si les arbres et les arbustes sont le corps du jardin, les vivaces en sont la robe. Bien que les annuelles assurent une perpétuité de couleur, les vivaces ajoutent du dynamisme à votre jardin. Elles contribuent à créer un jardin en constante évolution. En plus de procurer un effet visuel agréable, les graines, le nectar et le pollen des vivaces sont une source d’alimentation pour les oiseaux, les papillons ainsi que pour bien d’autres animaux.

 

Photo: Sarah Coulber

Bien qu’il puisse paraître étrange de parler de vivaces en hiver, la quiétude associée à cette saison fait en sorte qu’il s’agit du moment idéal pour planifier le canevas de votre jardin. Installez-vous dans un endroit confortable et au chaud avec vos livres et revues de jardinage et imaginez votre jardin. Réfléchissez à ce que vous souhaitez réaliser en créant votre jardin. Voulez-vous attirer une volée d’oiseux chanteurs, des papillons hauts en couleur ou encore des coccinelles serviables? Visualisez-vous une floraison remplie de couleurs vives ou imaginez-vous plutôt un aménagement plus calme aux teintes de verts, agrémenté de textures diversifiées? Prévoir du temps pour planifier vos ajouts peut aussi se révéler être une bonne idée.

Lorsque vous aurez une meilleure idée de la façon dont vous souhaitez mettre en valeur votre jardin, considérez les conseils suivants :

  • Prenez en considération la taille et la largeur à leur stade mature des vivaces que vous envisagez planter. Disposez-les en fonction de cette information. Vous voulez éviter de dissimuler une plante basse derrière un massif de vivaces ou encore de cacher une fenêtre avec une plante trop imposante;
  • Choisissez des vivaces qui poussent bien dans les conditions environnementales spécifiques à votre jardin, telles la lumière et l’humidité. Par exemple, une plante qui requiert une exposition directe au soleil sera mise à l’épreuve si elle est plantée à l’ombre et ne fleurira probablement pas;
  • Native painted trillium
    Photo: Arlene Neilson
  • Si vous ajoutez des fleurs sauvages à votre jardin, comme des trilles, n’oubliez pas qu’en nature, elles poussent dans des bois de feuillus et reçoivent la lumière du soleil du printemps avant que les arbres ne soient en feuilles. Ainsi, elles nécessiteront, dans votre jardin, un environnement semblable. Assurez-vous donc de les planter à proximité d’arbres feuillus afin qu’elles puissent bénéficier de la lumière du printemps tout en étant à l’ombre l’été;
  • Réfléchissez à l’utilité de la plante. Voulez-vous qu’elle attire des papillons, qu’elle ajoute de la couleur ou qu’elle égaie un coin plus ombragé de votre jardin? Faites vos recherches et choisissez en conséquence;
  • Si vous avez l’intention d’achetez plus d’une plante, disposez-les ensemble à la pépinière avant l’achat afin de vous assurer qu’elles s’harmonisent bien;
  • Native paque flower
    Photo: Sarah Coulber
  • Si vous succombez à un achat spontané, assurez-vous de connaître la luminosité et la composition du sol nécessaires à la croissance de la plante. En fonction de cette information, choisissez l’endroit qui lui convient le mieux dans votre jardin;
  • N’oubliez pas que l’attrait des vivaces ne réside pas seulement dans les fleurs mais également dans le feuillage. La couleur et la texture du feuillage ajoutent beaucoup de charme à votre jardin, tout comme les tiges portes-graines intéressantes comme la benoite à trois fleurs;
  • Pour des conseils concernant l’aménagement de votre jardin, consultez notre rubrique “Aménagement”;
  • Choisissez des vivaces qui assurent une floraison en alternance avec les saisons afin d’avoir une continuité de couleurs;
  • Consultez notre encyclopédie sur les plantes indigènes afin de sélectionner les plantes qui répondent le mieux à vos objectifs.

Quand planter vos vivaces

  • Bien que la plantation printanière soit la plus populaire, on peut les planter à différentes périodes de l’année;
  • Photo: Sarah Coulber
  • Si vous plantez en plein été, privilégiez une journée nuageuse, de préférence avant une période pluvieuse, plutôt que durant une période de sécheresse. Vous pouvez également planter tôt le matin, alors que le temps est plus frais;
  • L’automne est également une période propice à la plantation des vivaces, dans la mesure où vous plantez suffisamment tôt de façon à ce qu’elles soient bien enracinées avant l’arrivée des froids. Prévoyez planter vos vivaces un mois avant l’arrivée des froids. La plantation automnale vous permet également de profiter des ventes en pépinières.

Planter vos vivaces

  • S’il vous est impossible de planter vos vivaces rapidement, placez-les dans un endroit à l’ombre afin de les protéger du soleil et de les garder humides;
  • Si le sol laisse à désirer, vous pouvez l’amender en y ajoutant du compost ou du fumier bien décomposé;
  • Disposez vos godets à même le sol à l’endroit où vous souhaitez planter vos vivaces avant de les mettre en terre. Ceci vous permettra de visualiser l’organisation de l’espace avant de choisir un emplacement définitif;
  • Espacez vos vivaces de façon à prendre en considération leur taille mature indiquée sur l’étiquette. Vous pouvez les disposer de manière plus rapprochée si vous souhaitez un aménagement couvre-sol;
  • Ne tentez pas de dépoter la plante en tirant sur celle-ci car vous risquez de la séparer de ses racines. Retournez plutôt le godet la tête en bas, de façon à être prêt à attraper la plante, et tapotez légèrement le fond du godet avec votre main libre;
  • Photo: Sarah Coulber
  • Si nécessaire, déliez les racines qui s’amoncellent autour de la motte avant de procéder à la plantation. Ceci est nécessaire lorsque les racines ont poussé au point d’envahir le godet;
  • Creusez un trou à une profondeur qui permet à la plante de reposer à la même hauteur que lorsqu’elle était dans le godet. Si vous l’enterrez trop profondément, le collet (le point de jonction entre les racines et la tige) risque de pourrir. Si, au contraire, le trou n’est pas suffisamment profond, la plante risque de sécher;
  • Arrosez le trou. Si le sol est lent à se drainer, il est possible que vous soyez obligé de l’amender en y ajoutant du compost;
  • Disposez la plante au fond du trou, tassez la terre autour de la plante et arrosez à nouveau;
  • Vous pouvez ajouter du compost autour de la plante afin d’enrichir le sol.
Photo: Sarah Coulber

Entretien

  • Une fois plantées, arrosez régulièrement les vivaces, durant les premières semaines afin qu’elles puissent s’adapter à leur nouvel environnement;
  • Les plantations automnales bénéficient d’un paillage de feuilles ou d’écorces afin de les protéger des cycles de gel/dégel.

Recherche

Zones de rusticité

Choix de plantes en fonction des zones de rusticité

Lire

Ressources